Experts-comptables : comment améliorer vos garanties prévoyance ?

Vous êtes expert-comptable ? Bien que mieux loti(e) que la plupart des professionnels libéraux, vous devez toutefois être vigilant(e) : les garanties de prévoyance versées par votre caisse ne sont pas suffisantes pour maintenir votre niveau de vie. Quelles options permettent d'améliorer les garanties versées par la Caisse d’assurance vieillesse des experts-comptables et des commissaires aux comptes (Cavec) ?

prevoyance expert comptable garanties

Les différentes options d’amélioration des garanties prévoyance

Pour améliorer ses prestations en cas d’invalidité ou de décès, différentes options s’offrent à l’expert-comptable…

Opter pour le saut de classe de cotisation à la Cavec

Les prestations invalidité-décès de la Cavec sont calculées en fonction de la classe de cotisation de l’adhérent. Elles dépendent du revenu annuel du professionnel.

La Cavec propose une option intéressante à ses affiliés : ils peuvent opter pour la classe de cotisation immédiatement supérieure à celle qui correspond à leur tranche de revenus professionnels. Cette option leur permet, de fait, d’augmenter leurs garanties en cas d’invalidité et décès.

Le saviez-vous ?

Quelle classe pour les cotisations ?

Lors de sa première année d’activité, le nouvel affilié de la CAVEC peut, sur demande, cotiser dans la classe de son choix. À défaut, il sera inscrit d’office en classe 1.

Se tourner vers un contrat Madelin et diminuer son imposition

Les experts-comptables et commissaires aux comptes peuvent souscrire des contrats complémentaires (de frais de santé, prévoyance et/ou retraite), destinés à compléter les garanties prévues par leur régime de base.

Les cotisations versées dans ces contrats Madelin seront déduites de leur assiette fiscale dans le respect des règles et des limites en vigueur :

À noter que seule l’assiette fiscale est minorée. L’assiette sociale n’est pas affectée.

Le saviez-vous ?

La loi Evin et le maintien des garanties incapacité de travail ou invalidité

La loi Evin du 31 décembre 1989 est le texte de base encadrant les garanties individuelles ou collectives, et notamment les garanties à adhésion facultative au profit des professionnels indépendants.

Dans son article 6, le texte prévoit que pour les opérations collectives facultatives et pour les opérations individuelles, l’organisme assureur ne peut refuser de maintenir le remboursement ou l’indemnisation des garanties incapacité de travail ou invalidité, et à titre accessoire la garantie décès, après l’expiration d’un délai de deux ans.

Ce droit est immédiat pour les garanties santé.

Important : cette disposition n’est pas applicable aux contrats qui couvrent exclusivement le risque décès, ni aux assurés qui ont effectué une fausse déclaration.

APICIL TANDEM

La prévoyance des travailleurs indépendants

Maladie, accident, décès : vous pensez être à l’abri ? Soyez prévoyant : maintenez votre niveau de vie et sécurisez l’avenir de vos proches grâce à notre offre de prévoyance APICIL TANDEM, pensée pour les Travailleurs Non-Salariés (TNS).

Voir l'offre

Derniers articles