Accords de branche et prévoyance : 90 % des entreprises convaincues

le 09/12/2021 Temps de lecture 3 minutes
Accords de branche et prévoyance : 90 % des entreprises convaincues

Le 14e baromètre de la prévoyance CTIP/CREDOC, intitulé "Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises" a été publié fin novembre 2021. Les résultats mettent en avant un fort intérêt des entreprises pour les accords de branche. Décryptage.

prevoyance entreprise accords de branche salariés

Les entreprises et les salariés sont de plus en plus attachés aux couvertures complémentaires collectives. Et particulièrement les contrats collectifs issus de la mise en place d’un accord de branche . Le 14e baromètre du CREDOC (Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de vie), réalisé à la demande du CTIP (Centre Technique des Institutions de Prévoyance) montre ainsi les résultats suivants :

  • 90 % des entreprises pensent que les accords de branche rendant obligatoire la mise en place de garanties de prévoyance sont une bonne chose. En comparaison, ce taux s’élevait à 76% en 2017 ;

 

  • 95 % des entreprises déjà couvertes par une institution de prévoyance (organismes assureurs paritaires et non lucratifs) partagent cette opinion.

Accords de branche : quels avantages pour les entreprises ?

“Quel est pour vous, en tant qu’employeur, le principal avantage d’un accord de branche ?” A cette question, un tiers (33 %) des entreprises interrogées ont répondu qu’il simplifie les démarches et la mise en place des garanties.

 

Pour les entreprises déjà couvertes par une institution de prévoyance, ce chiffre monte à 37 % en 2021.

 

Autre atout des accords de branche, selon 31 % des entreprises répondantes : ils organisent une solidarité entre tous les salariés d’un même secteur.

Prévoyance : les chiffres clés du baromètre CTIP-CREDOC en une infographie

extrait infographie ctip
Cliquer sur l'image pour afficher toute l'infographie

Pour les employeurs, les contrats collectifs résultant d’un accord de branche ont également les avantages :

• de protéger tous les salariés quel que soit leur âge et leur état de santé (94 %) ;
• d’être mieux négociés que des contrats individuels car discutés par les représentants des employeurs et des salariés (83 %) ;
• de bénéficier d’exonérations fiscales (60 %).

De leur côté, la majorité des salariés (83 %) interrogés pour cette étude considèrent que la prise en charge partielle des cotisations par l’employeur est un vrai avantage.

 

92 % des entreprises couvertes en prévoyance, mais des garanties parfois méconnues des salariés

Toujours selon le baromètre, 92 % des entreprises ont mis en place au moins une garantie de prévoyance en 2021. Les indemnités journalières (IJ) en cas d’arrêt de travail, sont la garantie la plus souvent mise en place (dans 85 % des entreprises).

Les IJ restent par ailleurs la garantie la mieux connue des salariés. Les autres garanties prévoyance, et particulièrement la garantie en cas de dépendance, la rente d’éducation pour les enfants et la rente au conjoint, sont mal identifiées par les salariés : ils restent nombreux à ne pas savoir s’ils en bénéficient.

Vous êtes à la recherche d’une mutuelle santé d’entreprise ou d’un contrat de prévoyance collectif ? Votre entreprise relève d’un accord de branche ? Découvrez nos solutions adaptées à votre métier.

 

Tous nos accords de branche

Le baromètre CTIP / CREDOC

Lancé en 1999 pour les salariés, en 2001 pour les entreprises et en 2002 pour les responsables de PME, le baromètre est réalisé tous les deux ans par le CRÉDOC à la demande du CTIP.

L’étude se base en 2021 sur 1000 salariés interrogés en ligne, et 1000 chefs d’entreprises interrogés par téléphone.

Pour en savoir plus sur le baromètre CREDOC – CTIP 2021

Derniers articles