Avec Prest’IJ, déclarer un arrêt de travail devient plus simple

Ce service de dématérialisation des indemnités journalières, en lien avec le CTIP (1) et la CNAMTS (2), est offert aux employeurs. Tous les organismes complémentaires se sont engagés à assurer la transmission directe des décomptes entre l’Assurance Maladie et le Groupe APICIL.

Simplifier la déclaration des arrêts de travail, un enjeu pour les entreprises

En 2017, la sécurité sociale a versé 10,3 milliards d’euros d’indemnités journalières. Cela représente une moyenne de 17,2 jours d’arrêt de travail par an et par salarié Et pour les employeurs, autant de démarches administratives chronophages et fastidieuses à réaliser. Avec prest’ij, APICIL propose de dématérialiser la déclaration des arrêts de travail. A la clé : des démarches simplifiées pour les entreprises, et des dossiers traités plus rapidement.

Les + de ce nouveau service de dématérialisation Prest’IJ

  • Diminution des échanges papier.
  • Aucun décompte IJSS (3) à envoyer au Groupe APICIL pour être indemnisé. C’est l’Assurance Maladie qui les transmet directement à APICIL.
  • Amélioration des délais de traitement des dossiers, grâce à la réception de flux réguliers en provenance des CPAM (4).

Prest’IJ, découvrez ce nouveau service en vidéo !

Ce qui change pour vous, dirigeant

  • Grâce au service Prest’IJ, il n’est plus nécessaire d’attendre la réception du décompte d’IJSS pour envoyer la déclaration d’arrêt de travail à APICIL.
  • Il n’est plus utile de transmettre le décompte d’IJSS de l’Assurance Maladie.

Ce qui ne change pas

  • La déclaration d’incapacité/arrêt de travail reste à effectuer. Pour connaître les démarches à effectuer pour déclarer les arrêts de travail de vos salariés, rendez-vous dans le salon du client.
  • L’entreprise et le salarié reçoivent toujours leurs décomptes IJSS et leur décompte d’Indemnités Journalières complémentaires.

Votre entreprise est-elle concernée ?

  • Oui, si votre activité est gérée par le Groupe APICIL et non une structure mandataire. Dans ce cas, celle-ci effectuera, sans changement, les démarches administratives auprès de nos services.
  • Oui, si votre entreprise bénéficie d’une délégation de gestion pour ses frais de santé.

Dans quel cas utiliser ce nouveau service ?

Pour les salariés en arrêt de travail et indemnisés par la Sécurité sociale (sauf invalidité).
Découvrez ce nouveau service dans le dépliant Prest’IJ.

Articles suggérés