6 astuces pour booster le bien-être des salariés des Hôtels Cafés Restaurant (et ainsi les fidéliser !)

Proposer des cartes innovantes, un service irréprochable et se démarquer dans un secteur très concurrentiel : les défis des gérants et managers dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration sont multiples. Et certains semblent plus ardus que d’autres à relever ! La qualité de vie des salariés des HCR est une question aussi stratégique que compliquée… Enfin, ça, c’est ce que vous croyez ! Découvrez nos 6 astuces qui feront de votre établissement un lieu où il fait bon travailler, sans y laisser votre chiffre d’affaire !

1. Posez un diagnostic

 

Votre établissement autant que votre équipe sont uniques. Ce qui est valable pour vous ne le sera pas forcément pour le café, l’hôtel ou le restaurant d’à côté. La première chose à faire est donc de faire un point sur les conditions de travail de vos salariés. De nombreux détails ont leur importance. Saviez-vous par exemple que dans les établissements disposant d’une grande terrasse, les serveurs pouvaient marcher plus de 15 kilomètres par service ? Observez le quotidien de vos salariés, et les tâches qu’ils effectuent régulièrement. Une journée « vis mon job » est un bon moyen de vous mettre dans les baskets des cuisiniers, serveurs, et personnels de chambre, et ainsi mieux comprendre ou se situent les points de friction. Cela vous donnera une vision des points à améliorer en priorité.

hotel cafe restaurant

2. Équipez-vous

 

Si l’outil ne fait pas forcément le professionnel, être bien équipé peut vous éviter bien des déboires. L’investissement de départ pour du matériel adapté et sécurisé peut paraître élevé, mais sur le long terme, vous serez gagnants : moins d’accidents et de troubles musculosquelettiques (TMS) ! Prévoyez par exemple des moyens qui simplifieront les tâches de manutention : diables, chariots, palans électriques, lève-lits et gants sécuriseront et faciliteront la vie de vos collaborateurs. Vous pourriez par exemple envisager de vous équiper en sièges assis-debout, pour la réception, le bar ou l’accueil de votre établissement. Quant aux lève-lits électriques, ils sont loin d’être gadget pour le personnel de chambre. Gaëlle Fusté, MOF  gouvernante des services hôteliers explique « Les lève-lits contribuent à diminuer la pénibilité du travail des femmes de chambres qui peuvent réaliser chaque jour entre 12 et 14 lits. L’une des missions de la gouvernante générale est d’être attentive à ses équipes pour prévenir les maladies liées au travail notamment les troubles musculosquelettiques, la fatigue. »

cuisiniers professionnels

3. Organisez-vous

 

La santé de vos collaborateurs nécessite parfois de changer un peu ses habitudes. Loin d’être une perte de temps, ils contribueront au bien-être au travail et à l’engagement de vos équipes. C’est donc un sujet crucial !

Les questions de maintenance par exemple doivent toujours être traitées en priorité et avec le plus grand soin. Une ampoule grillée ou un carreau cassé au sol sont des sources d’accidents qui peuvent être simplement évitées.

Demandez-vous comment vous pourriez améliorer vos zones de travail. Des revêtements de sol antidérapants et un autre éclairage peuvent tout changer. En surélevant les machines à laver par exemple, vous éviterez bien des maux de dos aux lingères.

Dans les chambres et en salle, s’il est légitime que vous mettiez vos clients au centre de toutes vos préoccupations, quelques aménagements peuvent parfois grandement améliorer la qualité de vie au travail de vos collaborateurs sans altérer leur expérience. Espaces de circulation, rangements, disposition du mobilier : il suffit parfois de quelques détails pour améliorer le quotidien des collaborateurs.

Pensez également à aménager l’organisation de travail. Si certains de vos salariés effectuent des tâches répétitives, instaurez un roulement. Dans bien des cas, travailler en binôme permet de rendre certaines tâches plus légères tout en améliorant la productivité et le bien-être.

Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration sont réputés pour être chronophages. Il est essentiel de prendre en compte l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle des équipes. N’hésitez pas, s’il le faut, à réaménager les emplois du temps et à envisager de recruter du renfort si nécessaire.

4. Formez vos collaborateurs

 

Dans des métiers aussi physiques que les vôtres, le corps est souvent laissé de côté. Or, c’est quand on ne l’écoute plus que les blessures arrivent. Mauvaises postures, pratiques à risques et fatigue sont les premiers ingrédients de l’accident de travail.

Être à l’écoute de son corps, savoir le ménager et maitriser les bons gestes ne va pas toujours de soi. La formation est donc un allié indispensable.

Accompagner ses collaborateurs pour qu’ils montent en compétence sur leurs métiers est une clef pour renforcer l’engagement et fidéliser les salariés. Mais dans des secteurs d’activité ou on manipule des ustensiles et des substances qui peuvent être dangereuses, c’est aussi un gage de sécurité. Vous pouvez également aller plus loin, en proposant à un organisme spécialisé de vous aider à travailler sur les postures. Et pour minimiser les effets des coups de feu et des saisons, pourquoi ne pas envisager un coaching pour apprendre à mieux gérer le stress ?

Les questions de formation et de sensibilisation sont d’autant plus importantes que les professionnels des métiers de bouche et de l’hébergement sont particulièrement touchés par les addictions. Selon une étude de l’INPES, 26,9% des personnes interrogées employées dans ce secteur reconnaissent une consommation importante d’alcool. L’usage quotidien du tabac (44,7%) et du cannabis (12,9%) dépasse nettement la moyenne nationale (33,5 % et 6,9 % respectivement), tout comme celui, occasionnel, de la cocaïne (9,2%) et des amphétamines (7,9%).

personnel de chambre

5. Communiquez

 

Le bien-être, la santé et l’engagement des collaborateurs ont bien du mal à exister sans dialogue ! Comme souvent, la communication est la clef. Ouvrir des espaces de dialogue ouverts et sans jugements, avec les bases de la communication non-violente vous donnera l’occasion de prendre connaissance des besoins de vos collaborateurs. En étant à l’écoute, vous pourrez dégager des pistes d’amélioration, et dessiner les grandes lignes de votre plan d’action QVT.

Communiquer est aussi un excellent moyen de prévenir. Sensibilisez vos collaborateurs aux pratiques à risques, grâce à des affiches ou lors de vos points d’échange. Accompagnez chacune de vos décisions

6. Faites-vous accompagner

 

Chacun son métier ! Votre spécialité, c’est de faire vivre votre hôtel, votre café et votre restaurant. Entre la gestion des clients, le management de vos équipes, la vie en cuisine et la tenue de votre établissement, votre planning est déjà bien chargé ! Pourquoi ne pas déléguer certains de ces sujets à des spécialistes ?

Pour les questions de protection sociale par exemple, choisissez un partenaire qui connait et comprend les spécificités de votre branche. Un conseiller saura vous écouter et évaluer les spécificités de votre business. Il pourra vous proposer des garanties qui répondront autant à vos besoins qu’à celles de vos salariés. Vous et vos salariés méritez une complémentaire santé et une couverture prévoyance flexibles et complètes ! Nos équipes de spécialistes peuvent vous proposer des contrats collectifs en adéquation avec la Convention Collective des Hôtels Cafés et Restaurants plus avantageux pour vos salariés.

Apicil utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, vous proposer des services et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions par notre politique de confidentialité.

Accepter Personnaliser

Gestion des cookies

APICIL utilise des cookies qui sont nécessaires au bon fonctionnement de ses sites Web. Selon vos préférences, APICIL peut également utiliser des cookies pour améliorer votre expérience, mesurer l’audience, vous proposer des services et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux . Ces réglages ne sont valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

Préférence pour tous les cookies

Cookies obligatoires

Ces cookies permettent de faciliter votre navigation en vous proposant les meilleurs performances web des sites du Groupe APICIL. Les données qui sont utilisées pour établir votre profil de navigation sont collectées et traitées de manière totalement anonyme :

Cookies statistiques

Ces cookies permettent de suivre la fréquentation de nos sites et nous aident à améliorer la qualité de nos services. Les données qui sont utilisées pour établir votre profil de navigation sont collectées et traitées de manière totalement anonyme :